Chaque trimestre BAM met à l’honneur dans la revue architectures CREE les architectes inscrits sur la plateforme. Le premier projet visible dans le numéro 385 ce mois-ci : Le chai Ott par Carl Fredrik Svenstedt architecte.

« Massifs, les murs semblent à la fois imposants et légers, s’ouvrant selon le besoin en un écran poreux afin de créer vues, accès, et ventilation »

Je suis architecte et je souhaite aussi être publié !

Le chai Ott par Carl Fredrik Svenstedt architecte dans architectures CREE

Maitre d’ouvrage : Les Domaines Ott

Architecte : Carl Fredrik Svenstedt Architecte

Maitre d’oeuvre Associé / BET Vinicole : DIEC Ingénierie

BET Structure : Beccamel Mallard

Paysagistes : Christophe Ponceau et Mélanie Drevet

Surface : 4 200m2 (chai vinicole) 850 m2 (bâtiment viticole et auvent matériel)

A proximité de l’Abbaye du Thoronet, les anciennes écuries du Château de Selles sont désormais occupées par le chai viticole dessiné par Carl Fredrik Svensdedt. Le nouveau chai puise son identité dans celle de la pierre extraite de carrières datant des Romains, inscrivant le projet dans une temporalité propre au paysage, une matérialité douce comme le sable, une densité aussi imposante que si on avait creusé la montagne. Le projet se résume à 2 murs et aux blocs de pierre massive qui les constituent. Hauts de 10m, les murs, aussi imposants que légers, créent vues, accès et circulation, protègent et encadrent le circuit de vinification et la production du vin. A moitié enterré, le bâtiment est thermiquement optimal pour la vinification et la pente permet une circulation gravitaire et naturelle du raisin. Depuis le parvis, en belvédère sur les barriques et les cuves, les visiteurs se mesureront à ces blocs épais de 50cm, hauts de 1m, dont les facettes se tournent et se vrillent en cadence, et pourront toucher cette dentelle de pierre ancrée dans la pente ondulante du paysage.

chai ott dans les vignes

pierre et verre en facade chai ott

Comment définissez-vous le parti pris qui a présidé à votre projet ?
L’inspiration était ce haut plateau Provençale, sensuel mais sec, couvert de pins parasols et les vignes prenant pied dans le sol rocailleux. Le nouveau chai s’affirme comme une ligne d’horizon au-dessus du Château, un élément tellurique ancré dans la pente du paysage ondulant. Deux murs en pierre massifs sont érigés parallèlement entre la route et les restanques. Ces murs encadrent le process et protègent les lieux de production, de travail et de visite. Massifs, les murs semblent à la fois imposants et légers, s’ouvrant selon le besoin en un écran poreux afin de créer vues, accès, et ventilation. Le chai est à moitié enterré dans la pente, permettant un circuit gravitaire et une inertie thermique naturelle.

Quelles difficultés spécifiques avez-vous eu à surmonter et comment y avez-vous répondu ?La beauté de l’architecture vinicole est qu’on est pris dans une temporalité cyclique déterminé par les vendanges. Un des défis du projet était de bien planifier pour une construction en deux phases, afin de permettre les vendanges annuels et le transfert des vins et du matériel depuis les bâtiments existants, démolis au milieu des travaux. Il y a aussi eu un très long travail en équipe afin de concevoir le « process » vinicole, une vraie réflexion créative avec le Maitre d’ Oeuvre et nos associés du bureau d’étude vinicole Groupe Ducoin. Heureusement que le projet initiale était flexible, car entre le concours et le chantier nous avons plus de doublé les capacités vinicoles dans le même bâtiment. Des capacités encore augmentées d’un tiers depuis.

Finalement il fallait aussi convaincre de la faisabilité de construire ce bâtiment en pierre, et défaire pas mal d’aprioris, notamment techniques. Heureusement que le Maitre d’Ouvrage était complètement solidaire.

banque d'accueil chai ott

cuves chai ott

Que veut dire pour vous construire en pierre aujourd’hui ?

Tout matériau à un potentiel architectural, mais la pierre donne une énorme flexibilité. On peut faire des choses exceptionnelles pour des budgets accessibles. C’est un mono matériau structurel, isolant, respirant, inerte, apportant un confort inégalable dans le climat du sud. Au niveau expressif, il y a une pureté dans la pierre massive, facilement sculptée, empilée, voire même modifiée avec des outils de main sur le chantier. Un matériau intemporel, qui permet de construire dans la continuité historique une architecture humaine, ni moderne, ni ancienne. Et puis la pierre c’est tellement beau.
C’est par un concours que vous avez remporté le projet, alors que vous n’aviez pas à l’époque de référence dans l’architecture viticole, qu’avez-vous pensé de cette procédure ?

Un architecte est capable de répondre à tout sujet bien formulé, et, si c’est une programme technique, s’il ou elle est bien accompagné. Je suis très reconnaissant d’avoir eu la chance de montrer ce qu’on savait faire, surtout pour un client qui a vu le potentiel du projet et l’a défendu par la suite. C’est dommage d’être cantonné dans une seule spécialité quand on est architecte, même si pour ma part je suis aujourd’hui ravi de projeter d’autres chais.

« La plupart des vignerons sont des gens exigeants et ancrés, fier de leur terroir, ce qui fait des bons partenaires pour créer des choses fortes »

jeu d'appareillage de pierre massive en facade chai ott

facade en pierres massives chai ott

Quelles sont les particularité inhérentes au programme ?

C’est un sujet exceptionnel, ou la demande est le plus souvent de faire de l’architecture qui fait sens, qui donne à lire le site. La plupart des vignerons sont des gens exigeants et ancrés, fier de leur terroir, ce qui fait des bons partenaires pour créer des choses fortes. Et puis les chais sont souvent dans des sites magnifiques.

Comment anticipez-vous l’évolution dans le temps d’un bâtiment voué à incarner l’image d’un domaine prestigieux ?

Le bon vin est le fruit d’un travail à long terme, et le maitre d’ouvrage a voulu investir dans de la qualité. La pierre pour le chai des Domaines Ott vient des carrières Romaines près du Pont du Gard, le site est près de l’Abbaye du Thoronet, renommé pour son architecture Cistercienne décrit par Fernand Pouillon. Autant d’éléments pour donner une temporalité au bâtiment à l’échelle du terroir. La pierre va vieillir, et petit à petit prend la couleur des murs des restanques. L’architecture va se fondre avec la colline.
plan chai ott

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !