Le projet d’aménagement de combles ou de grenier nous confronte au double problème de la lumière et de la ventilation. Pour que cet espace bénéficie des mêmes qualités spatiales que les autres pièces, il est primordial de mettre en place une vraie stratégie pour l’éclairer et l’aérer.

Différentes options sont envisageables et combinables pour apporter de la clarté.

Aménager ses combles en mezzanine

Le plancher du nouvel étage, créé par l’aménagement des combles, peut être partiel et laisser le rez-de-chaussée profiter d’un espace en double-hauteur. Cette configuration est avantageuse pour les deux niveaux. Le bas profite d’une hauteur sous plafond plus généreuse, du charme apporté par la sous-pente de la toiture ou de la charpente. Le haut s’ouvre sur cette double-hauteur et profite de sa lumière par un travail du garde-corps en tant qu’élément architectural : il peut prendre la forme d’une verrière, d’un claustra. Il peut être plus ou moins haut et prendre de l’épaisseur pour créer des rangements ou une tablette de bureau. La question de sa matérialité est à traiter avec celle de l’escalier, second élément architectural qui va apporter un certain cachet aux deux étages.

 

mezzanine sous combles fermée avec une verrière

Photo : NZI architectes

Vous trouverez d’autres exemples de mezzanine et de mise en scène de la double-hauteur dans notre article “Pourquoi rénover des combles?”

Surélever la toiture

Si vous en avez la possibilité, optez pour un rehaussement de toiture. Les retombées de cet investissement sont nombreux. Il permet d’abord de gagner en surface exploitable en augmentant la hauteur sous-plafond. L’éclairage de ce nouvel étage se fait naturellement par la façade et/ou la toiture et la création de fenêtres : fixes, ouvrantes, en bois ou en aluminium par exemple, de dimensions et de formes adaptées aux usages affectés à l’étage.

appartement parisien dont la toiture en zinc a été surélevée pour créer une verrière

Photo : AAVP architecture

Je souhaite rénover mes combles !

Créer une terrasse tropézienne

Travailler une échancrure dans la toiture, afin d’installer une terrasse permet d’éclairer largement l’étage créé mais aussi de lui offrir une vue sur un espace extérieur. Profiter d’une terrasse sur les toits avec une vue surplombant les environs est une plus-value certaine en terme de luminosité et d’exploitation des espaces mansardés.

une terrasse tropezienne sous combles dans une salle de bain

Photos : Clavien Rossier architectes

Ouvrir le pignon

L’ouverture de la façade ne s’accompagne pas forcément d’une surélévation. Créer une ouverture sur le pignon représente une opportunité très efficace puisqu’elle génère un grand apport de lumière et des vues en hauteur. Avant d’entamer ces travaux, il est primordial de vérifier sa faisabilité juridique et technique. La réglementation en vigueur en ce qui concerne les relations visuelles entre constructions voisines est assez stricte et il faut s’assurer que l’intégralité des charges portées par le mur seront reprises par un linteau.

fenêtre créée par l'ouverture d'un pignon

Photo : Braun & Gueth architekten

Je souhaite rénover mes combles !

Installer une fenêtre de toit

La fenêtre de toit est le dispositif le plus commun pour l’éclairage de ce type d’espace. Après dépose des tuiles et reprise de l’étanchéité et de l’isolation, il sera possible de poser un ou plusieurs Vélux (ou équivalent), manuel ou électrique, équipé d’un store occultant ou non, plus ou moins performant thermiquement et acoustiquement. Pour créer une véritable verrière il est possible de juxtaposer plusieurs fenêtres. Le nombre, l’emplacement, les dimensions, le sens de pose, le coloris et le modèle doivent faire l’objet de demande d’autorisations administratives.

Photo : Braun & Gueth architekten

Mettre en place des conduits de lumière

Solution un peu plus technique cette fois mais bien plus fascinante : les conduits de lumière ou « solar tubes ». Ils s’apparentent à des tuyaux qui traversent l’épaisseur du toit jusqu’à l’étage supérieur, et dont la paroi intérieure, recouverte d’un revêtement métallique, guide les rayons du soleil vers l’intérieur par un jeu de miroirs et de loupes. Cela permet de donner aux espaces les plus sombres un peu plus de clarté sans toutefois avoir à ajouter d’éclairage électrique. La lumière ainsi apportée rayonne du plafond tout en gardant la même qualité que la lumière du soleil.

Photo : Pezo von Ellrichshausen 

Je souhaite rénover mes combles !

Décloisonner l’espace

Evidemment, plus l’espace est libre de cloisonnement plus la lumière circulera et profitera à un maximum de surface. L’aménagement en plateau ou pièce multifonctionnelle est à privilégier ou détriment de la mise en oeuvre d’une série d’éléments séparateurs. Par exemple, la transformation de combles en suite parentale avec un espace de couchage, un dressing et une pièce d’eau s’avère judicieuse.

Combles Open space

Photo : www.myhouseidea.com

Utiliser des miroirs

L’illusion d’optique offerte par des miroirs repousse les murs et favorise la diffusion de la lumière. Afin de percevoir la pièce de façon plus spacieuse et plus lumineuse qu’elle ne l’est, l’installation de miroirs sur un ou plusieurs pans de murs, entiers, par un entrepreneur est à préférer aux petits miroirs du commerce.

un mur recouvert de miroirs pour créer des illusions d'optique

Photo : Pin the Mall 

Opter pour le blanc

Les matériaux et des revêtements doivent être choisis dans cette logique de recherche de luminosité. La qualité du blanc réside dans sa neutralité et sa capacité réfléchissante. Des couleurs claires sont à privilégier pour le mobilier, la peinture et autres revêtements comme le lambris. En ce qui concerne la pose d’un parquet, il est conseillé de d’orienter les lames perpendiculairement à la fenêtre principale afin que le veinage du bois et l’appareillage des lames guident la lumière vers le fond de la pièce.

Combles blanc

Photo : www.designhub.com

Je souhaite rénover mes combles !

Photo d’en-tête : Braun & Gueth architekten