Les étapes d’une rénovation de combles

« On part sur une suite parentale dans les combles ! Alors, une déco scandinave, un coin bureau… » « Mais comment le plancher va-t-il tenir ? » « Mince ! La hauteur sous plafond est un peu juste ! » « Il faudra demander un permis de construire, non ? » « Oh, et comment raccorder les tuyaux à la nouvelle salle d’eau ? » « En tout cas, l’escalier on le met ici, là on ouvre peut-être une fenêtre… » « Ici on mettra un joli pouf, des coussins et des plaids… »

Hoplà on se calme ! Le plus important est de procéder pas à pas et en ne s’éparpillant pas. Reprenons depuis le début et avançons par étapes… La rénovation de combles, mode d’emploi :

 

1| Le diagnostic, l’état des lieux et vos envies

Commençons par le commencement : à quoi ressemblent les combles actuellement ? Sont-ils déjà isolés ? Sont-ils anciens, en bon état ? Quelle est la forme de la charpente ? Quelle est la hauteur moyenne sous plafond ?

Les réponses à ces questions détermineront le type de travaux que vous allez devoir réaliser : soit un simple réaménagement (pose de cloisons et décoration), soit une vraie rénovation complète, avec éventuellement surélévation ou modification de charpente.

Ensuite, posez-vous la question de la fonction que vous voulez avoir pour ces combles ? Une salle de jeux ? Une chambre d’appoint ? Trouvez plein d’idées dans cet article que nous avons écrit à ce sujet.

Une fois cette décision prise, vous pourrez choisir comment se fera l’accès à ce nouvel étage. Autrement dit, où poser l’escalier. Généralement il s’agit d’un accès par la pièce principale (salon, séjour), mais selon la configuration de votre appartement, il peut se situer dans une autre pièce. Vous pouvez aussi profiter de ces travaux pour revoir la disposition des pièces à l’étage inférieur et fluidifier le tout.

Je souhaite rénover mes combles !

2| Les démarches administratives

Selon le type de travaux que vous allez entreprendre, il peut être nécessaire de faire quelques démarches auprès de la mairie : au-dessus de 5m² de surface aménagée, il faudra faire une déclaration, et au-dessus de 20m² ou si vous modifiez la façade ou toiture de votre habitation, c’est permis de construire obligatoire ! Également, si votre nouvelle surface d’habitation est supérieure à 150m² après travaux, il faut faire appel à un architecte, et c’est le moment, dès le début, de prendre contact avec lui. De cette façon, il pourra gérer tous les points subtils de la rénovation, vous apporter de nouvelles idées et vous éclairer sur les questions que vous vous posez. Il saura également suivre la réalisation du chantier pour que tout se passe comme sur des roulettes !

 

3| Le « gros-œuvre »

C’est la partie du chantier qui concerne la solidité et la stabilité de l’édifice : la charpente, les murs porteurs, le plancher, les escaliers.

La pose d’un escalier engendre en effet la création d’une « trémie » (un trou) dans le plancher, qui nécessite alors l’ajout d’une structure (mur, poutres, poteaux… ) en dessous, pour garantir sa stabilité.

Aussi, l’ajout d’un plancher ou la surélévation de la charpente existante, ainsi que l’ajout d’isolation, de cloisons, de revêtements et de mobilier, vont modifier et augmenter le poids que les combles actuels transfèrent aux murs porteurs. Il faudra donc agir en conséquence sur la structure pour effectuer une « reprise des charges », afin qu’elle ne s’écroule pas ! Ceci est bien entendu à faire étudier et réaliser par un professionnel.

4| Les fenêtres de toit

Elles accompagnent souvent les travaux de rénovation de combles, car ceux-ci ont souvent besoin d’un apport de lumière supplémentaire, ainsi que de ventilation. Comme des fenêtres classiques, le positionnement des ouvertures de toit  doit être stratégique et donc bien étudié, en fonction de l’orientation par rapport au soleil, mais aussi aux vues et au potentiel vis-à-vis.

A savoir qu’il existe de multiples sortes de fenêtres de toit, pour tous les besoins et tous les goûts ! Les traditionnels « velux » sont souvent la solution la moins onéreuse, mais il est aussi possible d’installer une lucarne, pour son côté chic, ou pourquoi pas même une verrière, avec un esprit loft.

Notez également que la pose de fenêtres de toit, ainsi que l’isolation thermique des combles dans le cadre d’une rénovation, est éligible à certaines aides financières de l’Etat, telles que l’Eco-Prêt à Taux Zéro, le Crédit d’Impôt sur la Transition Energétique ou encore la Prime Energie.

AAVP Architecture Observatoire habité - verrièrePhoto : AAVP Architecture

5| Le raccordement aux réseaux

Voici un point important et non négligeable. Il arrive seulement maintenant dans le processus du chantier mais bien entendu, il vaut mieux penser tout cela en amont.

L’électricité ne pose en général pas de problème majeur dans la rénovation de combles (elle est parfois déjà raccordée même si ceux-ci n’ont pas été aménagés, s’ils servent de grenier par exemple) ; mais la plomberie est une toute autre affaire, et pas des plus minces…

En effet, si vous vous contentez d’ajouter une nouvelle pièce d’eau au-dessus d’une autre déjà existante, cela ne devrait pas être trop compliqué (bien qu’il faille tout de même veiller à avoir toutes les canalisations d’évacuation, d’eau chaude et d’eau froide), mais si ce n’est pas possible, il va falloir être plus ingénieux. Appelez un architecte !

6| La décoration et l’aménagement intérieur

C’est l’étape où vous pouvez vraiment vous faire plaisir ! Laissez libre cours à votre imagination, faites parler vos désirs et vos envies. Accompagnés d’un architecte ou architecte d’intérieur, faites de vos combles un nouvel espace de vie, un véritable cocon, un petit paradis dont vous serez fier et où vous vous sentirez bien. A vous les fauteuils rembourrés, les rangements intégrés, les coussins, les tapis et les luminaires designs : c’est vous l’artiste !

Planète déco - salon combles
Photo : Planète Déco

 

Alors, partant pour un projet épaulé par un architecte ?

À la recherche d’un architecte ?

Construction, extension, rénovation ? BAM ! Choisissez parmi les meilleurs architectes ! Décrivez votre projet, nous vous proposerons les architectes les plus pertinents.

BAM !

     

Newsletter BAM !

Marianne Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *