Combien coûte la rénovation de combles ?

Besoin de quelques mètres carrés en plus pour rendre votre quotidien plus confortable ? Une envie soudaine de créer un nouvel espace bureau au calme, une salle de jeux pour les enfants, une suite parentale, une chambre d’amis, ou encore une salle de home cinéma ? La rénovation des combles de votre maison pourrait bien être l’opportunité parfaite pour répondre à vos désirs tout en ajoutant de la valeur à votre bien !

Entrons dans le vif du sujet et parlons budget ! Combien ça coûte de réaménager un grenier, une soupente, une mansarde, pour un faire une véritable  « pièce en plus » ?

Les fourchettes de prix indicatives

A première vue, la rénovation de combles paraît souvent onéreuse, mais c’est en réalité une belle opportunité d’agrandir la surface de sa maison sans construire une extension à proprement parler, qui coûte souvent bien plus cher. Aussi, vous ne diminuez pas la surface du jardin ! Il faut prendre en compte plusieurs facteurs : la surface totale de vos combles, l’état de ceux-ci (sont-ils déjà isolés ? sont-ils anciens ? s’agit-il d’une première rénovation ?), du choix des matériaux pour cette rénovation, et enfin des entreprises choisies pour les travaux.

On peut estimer une rénovation de combles entre 500 et 1 000 € par m² (tout compris), si la charpente est suffisamment haute pour tenir debout sur une surface assez grande pour la qualifier de pièce.

Mais le budget à prévoir dépend aussi du type de pièce que vous voulez créer. Si c’est chambre, une salle de jeux ou un bureau, pas de souci ; mais si votre idée est d’aménager une petite cuisine, une salle de bain ou même juste des WC, cela représente alors un gros investissement, du fait de toutes les nouvelles canalisations à créer et à raccorder au système existant.

Je souhaite rénover mes combles !

Prisca Pellerin - Habiter sous les toits
Photo : Prisca Pellerin

Comment prévoir l’accès aux combles ?

C’est un autre point à ne pas oublier dans le calcul ! Si vous avez l’âme d’un acrobate ou d’un grimpeur, l’échelle peut être une solution pour vous ; c’est même la plus facile à mettre en œuvre, et la moins onéreuse. Mais si vous voulez plus de confort (on vous comprend !), sachez que la construction d’un escalier en bois standard coûte entre 300 et 1 500 €, selon le modèle choisi. Vous pouvez aussi viser plus original avec un escalier en acier, pour un esprit industriel, avec des prix un peu plus élevés. La conception (taille et forme) d’un escalier est un point important : selon l’usage de la nouvelle pièce aménagée, du passage et des meubles à y monter qu’elle implique, celui-ci devra être plus ou moins grand. A bien étudier, donc !

Les points onéreux

Enfin, parmi les autres sujets auxquels il faudra penser en calculant votre budget : l’isolation thermique, pour diminuer ses dépenses en chauffage l’hiver et en climatisation l’été. On compte entre 25 et 50€ par m² de mur pour une isolation par l’intérieur et entre 100 et 150€ par m²  pour une isolation par l’extérieur. Cette dernière est plus compliquée à mettre en place mais également plus performante et ne nécessite pas de grignoter de précieux mètres carrés à l’intérieur : alors si vous en avez l’opportunité, sautez sur l’occasion ! Également, l’installation électrique est à penser si elle n’est pas déjà faite, et il faudra aussi prévoir un supplément si vous souhaitez ajouter une fenêtre, un velux ou une lucarne (entre 200 et 800€ pour l’installation d’une telle fenêtre de toit).

Quand les combles ne sont pas aménageables

Mais que faire si votre charpente est trop basse pour tenir debout (moins de 1,80m sous plafond) ou si sa structure (fermette en W par exemple) ne permet pas d’aménagement aisé (on parle alors de « combles perdus ») ?

Réponse : ce n’est pas une fatalité ! On peut toujours surélever la charpente ou la modifier de façon à gagner de la place. Attention, ce sont alors des travaux plus conséquents qui commencent et qui nécessitent vraiment l’intervention de professionnels. On compte dans ce cas-là autour de 2 000€ du mètre carré.

Céline Brisset - Maison d'Hôtes Etxeaona
Photo : Céline Brisset

Comment financer la rénovation ?

Maintenant que vous avez une idée des différents postes du budget, pensez aux aides possibles que vous pouvez recevoir ! En effet, la rénovation de combles étant une démarche écologique, puisqu’elle permet en général d’améliorer l’isolation et de diminuer la consommation d’énergie d’une maison, l’Etat la promeut en proposant plusieurs aides, qui sont cumulables selon vos revenus.

Toutes concernent cependant des travaux réalisés par des artisans professionnels certifiés (titulaire du label RGE : Reconnu Garant de l’Environnement). Autrement dit, vous ne pouvez pas recevoir d’aide si vous achetez votre matériel et réalisez la rénovation vous-même.

Parmi ces aides :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique : il concerne les habitations achevées depuis plus de deux ans, et permet d’obtenir un remboursement à hauteur de 30% des matériaux d’isolation et fenêtres de toit installés dans le cadre de la rénovation, avec un maximum de 16000€.
  • La prime énergie : dans le cadre de l’isolation des combles, vous pourriez également bénéficier de cette aide qui concerne également les logements achevés depuis plus de deux ans. Elle consiste à se faire rembourser sous forme de chèque bancaire les dépenses liées à l’isolation, sous réserve que l’isolant choisi soit suffisamment performant pour réellement augmenter les performances énergétiques de votre maison. Le montant moyen de cette prime énergie se situe autour de 400€ par projet.
  • L’éco-prêt à taux zéro : il porte quant à lui sur les logements construits avant le 1er janvier 1990. Il s’agit d’un prêt remboursable sans intérêts (30 000€ maximum), qui concerne l’isolation thermique et le remplacement ou l’ajout de fenêtres.
  • L’Agence Nationale de l’Habitat propose également des aides complémentaires. N’hésitez pas à vous rapprocher de vos mairies, conseils départementaux ou régionaux, qui peuvent accorder parfois des aides à titre individuel.

Bien entendu, ces informations ne sont là qu’à titre indicatif, et pour avoir une idée précise des dépenses à prévoir pour réaliser votre projet, il vaut mieux faire appel à un architecte !

Alors, partant pour un projet épaulé par un architecte ?

Un architecte saura à la fois choisir des artisans de confiance et qualifiés, et également coordonner les différents corps de métiers qui se succéderont sur le chantier pour que tout se déroule sans encombres. Engager un architecte n’est jamais une dépense superficielle : cela vous garantit des travaux de qualité et un travail fini. Ce serait quand même dommage que vos combles vous tombent sur la tête !

Photo de Une : www.natetnature.blogspot.fi

À la recherche d’un architecte ?

Construction, extension, rénovation ? BAM ! Choisissez parmi les meilleurs architectes ! Décrivez votre projet, nous vous proposerons les architectes les plus pertinents.

BAM !

     

Newsletter BAM !

Marianne Écrit par :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *