Construire une maison écologique, ça veut dire quoi ?

Rendre sa maison plus écologique fait désormais parti des préoccupations des nombreux futurs propriétaires ! Et cela ne concerne pas seulement les personnes qui ont la fibre écolo. Après les déclarations de la COP21 indiquant que les bâtiments étaient responsables de 43% des consommations d’énergie et de 23% de de gaz à effet de serre, les consciences se sensibilisent et commencent à être soucieuses de la mise en place d’énergies à faible consommation. La construction d’une maison écolo est donc une solution environnementale fortement envisagée !

Maison écolo, ça veut dire quoi au juste ?

On en entend beaucoup parler sans savoir réellement en quoi cela consiste. On peut dire d’une maison qu’elle est « écolo » lorsqu’elle tend à se mettre en conformité avec les normes environnementales. S’entourer d’un professionnel est nécessaire afin de faire les bons choix tout au long de la construction : orientation, dessin des plans, respects des normes afin d’obtenir un label écologique par exemple. La maison éco-friendly est respectueuse de l’environnement autant sur le plan de la conception et sa construction, que sur sa consommation en énergie.

Bois, pierre, brique ?

Comme toute maison écolo qui se respecte, les matériaux utilisés devront bien sûr être naturels ! Le bois, la pierre, la brique, la terre cuite seront des matériaux à envisager par rapport aux plastiques ou encore au béton. Le bois reste le matériau écologique par excellence à condition qu’il soit certifié : il ne faut pas qu’il ai subit de traitement polluant. Il présente également l’avantage d’un chantier rapide : 4 à 5 mois jusqu’à la livraison, contre dix pour une maçonnerie classique !

En ce qui concerne l’isolation, rappelons-le : 40% de la chaleur s’échappe par les fenêtres, 25% par les toits et 25% par les murs. Utiliser des matières qui ne laissent pas s’échapper la chaleur est essentiel dans la construction d’une maison écologique. Employer des matières d’origine animale (laine, plume) ou de plantes abondantes et renouvelables (chanvre, lin, paille…) est le plus approprié !

L’orientation de la maison : réception de lumière
Photos : Vika Eksta

Lors de la construction d’une maison écologique, son orientation doit être réfléchie afin de tirer parti des ressources climatiques. Celle-ci devra être orientée vers le sud afin de permettre la réception d’un maximum de lumière et de chaleur. Fenêtres, baies vitrées et portes vitrées seront privilégiées sur cette façade-là pour laisser entrer la chaleur. L’économie de chauffage pourra ainsi atteindre jusqu’à 10%.

Modérer sa consommation d’eau…

Elle doit être moindre évidemment ! L’utilisation d’ampoules à consommation d’énergie réduite sera donc nécessaire. Et ce n’est pas tout, vos électroménagers devront aussi consommer faiblement si vous souhaitez être en adéquation avec votre maison : réfrigérateur, lave-linge, lave-vaisselle éco-énergétiques seront à privilégier.

…et minimiser celle en eau.

L’eau a beau être naturellement présente sur notre Terre, son utilisation à outrance n’est pas éco-responsable pour notre planète bleue ! Une construction écologique se doit d’en tenir compte. Pour cela, l’installation de toilettes sèches peut être envisagée. Encore plus simple, la récupération des eaux de pluie permet de couvrir 40% des besoins en eau d’un ménage en étant réinjectée dans les circuits internes de la maison.

Et le coût dans tout ça ?

Les matériaux d’une maison écolo sont bien moins coûteux que ceux utilisés traditionnellement ! Mais attention, les équipements performants comme le chauffage peuvent être plus chers si on décide d’utiliser des énergies renouvelables (bois, géothermie, soleil…). Une chaudière à gaz coûtera autour de 5 000€ tandis qu’une pompe à chaleur sera en 7 000 et 10 000 €. Une maison écolo coûtera donc 15 à 20% plus cher qu’une maison classique. Ce surcoût est censé être amorti en quelques mois, quelques années grâce aux économies d’énergies réalisées. Mais soucieuses de l’environnement, les collectivités proposent des aides financières comme les prêts à taux 0% ou des subventions ! De quoi se lancer !

  • BAM c’est avant tout un réseau de plus de 400 architectes les plus talentueux de leur génération
  • BAM, c’est l’assurance de rencontrer les architectes les plus pertinents pour votre projet, afin de choisir le bon !
  • BAM, c’est la possibilité de mettre en concurrence des entreprises recommandées par les architectes BAM, afin de réaliser votre projet dans les meilleurs tarifs.

BAM Lancez votre projet.

À la recherche d’un architecte ?

Décrivez votre projet, nous vous proposerons les architectes les plus pertinents.

Bouton pour décrire son projet

Newsletter

Marion Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *