STARTUP: Comment on a généré 8M€ de volume d’affaire sans une ligne de code

En 2015, BAM nait d’un constat : les architectes français sont parmi les meilleurs au monde, pourtant à cause d’une méconnaissance, de tenaces idées reçues et d’un torpillage en règle de la profession par certains acteurs, les français font très peu appel aux architectes. Nous avons donc décidé de créer une plateforme réconciliant les architectes et leurs clients. Notre ambition : révolutionner l’expérience qu’un client privé peut avoir de la réalisation de ses travaux. Sur la base d’une idée assez critiquée au départ (rares sont ceux qui vous diront que votre idée est réalisable lorsque vous tentez d’innover), nous avons donné vie à une startup en pleine croissance, comptant aujourd’hui plus de 350 architectes partout en France et une augmentation du nombre de projets de 100% par trimestre, pour un volume d’affaire généré de 8 millions d’euros en 2016. Et les perspectives pour 2017 sont belles !

Le tout sans écrire une ligne de code ? Mais comment une plateforme web peut-elle voir le jour sans le travail d’un développeur ? On vous répond dans cet article…
Ami développeur, reste concentré, l’équipe fondatrice s’agrandit, une offre à la fin de l’article pourrait t’intéresser !

 

A l’origine de BAM, deux amis d’enfance: Mathias  qui vient de terminer ses études en école de commerce par un stage chez un VC parisien : Xange ; et Boris étudiant en architecture à l’époque, Grand Prix d’Architecture de l’Academie des Beaux-Arts aujourd’hui. Vous noterez évidement l’absence de profil technique ou de développeur web. Après avoir diffusé des annonces « Jeune startup innovante cherche son CTO » et arpenté les meetups Meteor, Ruby et JS auxquels on ne comprenait pas grand-chose, mais où on pouvait manger des pizzas pour pas cher, nous nous sommes vite rendus à l’évidence… Nous n’étions pas les seuls à avoir une bonne idée, et les développeurs compétents sont extrêmement sollicités. Plus important encore, il fallait nous convaincre nous même que BAM était viable avant d’espérer convaincre les autres ! Pas d’autre solution donc que d’y aller seuls, sortir une solution rapidement, tester notre marché et prouver la pertinence du concept sans plus attendre.

« If you’re not embarassed by the first version of your product, you’ve launched too late.” Reid Hoffman, Linkedin

C’est parti ! Après un rapide tour des possibilités, on opte pour un beau Strikingly en guise de landing page, un Typeform pour nos formulaires de projets et d’inscription, sans oublier wordpress pour le contenu (Content is key !!). Pluggez Zapier, Slack et Trello sur tout ça, en mettant à profit vos compétences sur la suite adobe et vous faites des merveilles !

C’est le lancement, les architectes adhèrent au concept et s’inscrivent en masse dès les premiers jours, la presse nationale en parle (merci les Echos Start), notre premier article de blog fait son petit buzz sur Facebook, les premiers clients affluent.

 

Durant un an, on teste, on itère, on adapte. Grâce aux feedbacks des architectes, des clients, nous améliorons notre pertinence et nos taux d’acquisition, mais surtout de C-O-N-V-E-R-S-I-O-N.
Rénovation d’appartement, construction de maisons, construction d’un étage supplémentaire sur un immeuble, construction d’un complexe sportif, nous avons une réponse pertinente pour tous les projets, quelle que soit l’échelle.

Rapidement nous prenons conscience que ce que nous apportons n’est pas un simple service mais une expérience. Nous la voulons la meilleure possible. Nous imaginons donc les petites choses qui en feront une expérience révolutionnaire, pour les architectes comme pour les clients.

En 2016 nous sortons de nouvelles fonctionnalités. Toujours sans coder mais en bricolant un petit algorithme nous concevons un simulateur de travaux permettant de calculer une approximation du montant à prévoir pour votre projet de rénovation ou de construction.
Nous écrivons du contenu de qualité, et développons une stratégie SEO qui porte ses fruits. La presse croit au concept et nous fait l’honneur de belles tribunes (Le Monde, France 3, Le Figaro, Le Moniteur, Maddyness…). Nous sommes aujourd’hui lauréats du Réseau Entreprendre ; et le département des Bouches-du Rhône, BPI France, le CIC et l’Etat nous financent.

BREF, le concept est prouvé, le product/market fit est trouvé ! Le chiffre d’affaire commence à décoller, nous avons même une trésorerie nous permettant de voir venir. BAM commence à être connu !

 

Et maintenant ?

Comme vous l’imaginez, on ne compte pas s’arrêter là ! Nous avons une multitude de projets pour les années à venir. Notre connaissance du monde de la construction est devenue expertise et nous permet de nous positionner sur des services à très haute valeur ajoutée. Nous imagions une solution révolutionnaire et disruptive… et dont nous avons une idée claire, grâce à notre expérience !

BAM cherche son 3ème associé CTO !

Le moment est venu d’intégrer  au sein de BAM l’expertise technique qui nous permettra de prendre une autre dimension. L’associé idéal: un passionné du code, capable d’imaginer rapidement des solutions d’automatisation pour une plateforme complexe, support d’interaction entre de nombreux types d’intervenants. Notre ambition : révolutionner l’expérience de travaux, du choix de l’architecte à celui du lavabo. Notre Mission : Fournir aux architectes un outil disruptif qui leur permettra de penser la ville de demain.

Pour parler techno : nous faisons en ce moment développer une partie d’application en Node JS et Angular 2, maîtriser ces environnements peut donc être intéressant, même si l’apprendre sur le tas ou partir sur autre chose n’est pas du tout exclu !

Salaire fixe + variable + equities

Lieu: Paris ou Marseille

T’es chaud ?
Nous aussi ! Écris-nous à bonjour@bam.archi

 

N’hésitez pas à partager ⬇, vous pourriez être à l’origine d’une grande rencontre !

À la recherche d’un architecte ?

Décrivez votre projet, nous vous proposerons les architectes les plus pertinents.

Bouton pour décrire son projet

Newsletter

Mathias Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *