Laissons la nature envelopper notre quotidien

Cette semaine, nous avons jeté notre dévolu sur le projet de la jeune agence Nubuqnu, sélectionnée pour plusieurs prix dont celui de la première oeuvre.
Jeu de question réponse avec les architectes qui nous en disent plus sur la maison Buq à Saint-Victor.

Comment définiriez vous les enjeux du projet?

En deux mots : intégrer et révéler.

Intégrer car le projet est situé dans un ancien pâturage, délimité par de hautes haies et un alignement de hêtres centenaires, patiemment transformé en parc paysager par les clients pendant plus de 15 ans. Aucune construction n’était présente sur le terrain, il a fallu penser comment intégrer la construction dans cet environnement végétal.

Révéler car les clients ont manifesté leur désir de vivre au cœur de ce qu’ils avaient patiemment créé et profiter de cet environnement. Il s’est agi de révéler ce paysage à l’intérieur de la maison, par des vues croisées et cadrées.

maison_buq_int03 maison_buq_ext08

Comment a été pensée l’organisation spatiale?

Nous avons pensé une organisation spatiale permettant une flexibilité d’usage.

Le plan est composé d’une somme de pièces de la même dimension dont l’affectation peut changer selon les besoins. Certaines sont complètement ouvertes sur les autres, propices aux activités communes. D’autres se ferment au moyen de portes coulissantes qui, s’encastrant perpendiculairement aux ouvertures de la façade, permettent d’étendre le champ visuel de chaque espace.

Au rez-de-chaussée, une terrasse couverte organise les espaces principaux de la vie commune: salon, salle à manger et cuisine, favorisant les vues en diagonale et la transparence intérieur-extérieur.

A l’étage, les chambres et les terrasses généreuses offrent des vues dirigées sur le grand paysage des vallées voisines.

L’escalier, large et disposant d’un palier intermédiaire donnant sur une fenêtre intérieure au rez-de-chaussée, est davantage qu’un simple lieu de passage, c’est un espace à part entière.

maison_buq_int10 maison_buq_int02

Quels ont été les moyens utilisés afin de réduire les coûts?

Deux moyens principaux ont été utilisés : la préfabrication et la maîtrise de l’énergie.

La structure de la maison est composée de murs à ossature bois et de planchers en bois massif. Les murs ont été préfabriqués en atelier. Ils ont été montés sur place en une seule journée, ce qui a permis par ailleurs de minimiser l’impact du chantier sur le jardin.

Pour ce qui est de l’énergie, une très bonne isolation associée à un plancher chauffant basse température au rez-de-chaussée et une ventilation double-flux confèrent à la maison des performances thermiques proches d’une construction passive. Un poêle à bois vient compléter l’ensemble pour l’agrément. Les eaux de pluie du toit-terrasse haut sont récupérées pour les sanitaires et l’arrosage du jardin.

maison_buq_int01

Quelles qualités souhaitiez vous donner à votre projet?

Nous souhaitions un projet intégré dans le paysage, confortable, agréable à vivre et propice à différentes appropriations.

L’intégration dans le paysage vient en partie de la matérialité du projet. La façade est constituée d’un bardage bois ayant subi un traitement particulier, ce qui lui donne un ton proche de la couleur des troncs des arbres environnants.

Le confort a été pensé par la disposition des pièces et des ouvertures, de manière à ouvrir généreusement sur l’extérieur sans pour autant que cela devienne pesant. La proportion des pièces est un autre élément de confort, la hauteur sous-plafond est de 2.7m, et celle des ouvertures de 2.4m. Les matériaux utilisés sont sains et confèrent une ambiance chaleureuse à l’intérieur.

Quant à l’appropriation de l’espace, le fait de disposer de pièces de même dimension organisées selon une trame stricte permet de laisser une certaine liberté dans leurs usages. On souhaitait que les habitants aient la possibilité de changer d’espace selon les saisons et les moments de la journée, qu’il n’y ait pas de spécificité d’usage des pièces trop importante.

maison_buq_ext09 maison_buq_int07

Comment les clients ont-ils accueilli le projet?

Beaucoup d’allers-retours ont été faits avec les clients. Ils ont été très impliqués pendant tout le processus, et nous aussi car c’est notre premier projet construit. Certains points ont été difficiles à faire admettre au début, comme la terrasse couverte du rez-de-chaussée, mais ils se sont vite rendu compte de l’importance de ce vide qui organise la distribution des pièces et les vues. C’est un espace extérieur couvert dont on peut profiter les jours de pluie, ce qui arrive souvent en Normandie !

maison_buq_ext05

En quoi pensez-vous que ce logement participe à l’amélioration du quotidien de vos clients?

Cela leur a changé la vie ! Ils vivaient auparavant à quelques mètres de là, sur une autre parcelle, dans une chaumière normande du 17e siècle, avec beaucoup de charme mais peu de confort et de lumière. Arrivés maintenant à la retraite, ils disposent d’une maison ample, commode, de proportions agréables et très ouverte sur leur jardin. Ils peuvent ainsi enfin profiter du fruit de leur travail.

maison_buq_ext01

Photos: Filip Dujardin

À la recherche d’un architecte ?

Décrivez votre projet, nous vous proposerons les architectes les plus pertinents.

Bouton pour décrire son projet

Newsletter

Victoire Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *